Les champs du possible : Plaidoyer pour une agriculture durable


Essai d'André Pochon : Les champs du possible : plaidoyer pour une agriculture durableAndré Pochon

Éditions La Découverte, 2002

.
« L’agriculture a perdu la terre » affirme André Pochon et « cela nous coûte cher » : en France, 70 000 emplois agricoles en moins chaque année, 50 milliards de francs d’aides publiques, une eau potable de plus en plus polluée, des aliments de plus en plus inquiétants. Comment en sortir ?

Parce qu’il est paysan et citoyen, comme il se définit lui-même, André Pochon met chacun devant ses responsabilités, en premier lieu les agriculteurs qui doivent faire évoluer leurs techniques et leur gestion. Mais n’est-ce pas le lot de toute entreprise ? En second lieu, les citoyens, contribuables et consommateurs, qui doivent réclamer une politique agricole cohérente. Sait-on qu’aujourd’hui on subventionne les pratiques les plus intensives et nocives (les veaux en batterie, le maïs irrigué…), que les exploitations les plus favorisées reçoivent cinquante fois plus de subventions que les plus petites, soit plus d’un million de francs chaque année ?

D’où la nécessité de se mobiliser : le débat sur la réforme de la politique agricole commune (la PAC), prévue pour 1999, est engagé. Tous ceux qui ont vu André Pochon, à « Envoyé spécial » ou à « La Marche du siècle », savent le poids de ses analyses. Anecdotes à l’appui, il retrace ici l’évolution d’une agriculture dont l’industrialisation semble échapper à ses promoteurs. Il s’appuie sur sa longue expérience professionnelle pour démontrer qu’il est possible d’être performant et rentable tout en préservant notre environnement et la qualité de notre alimentation. L’agriculture durable est une agriculture moderne !

On retrouvera dans ce livre le souffle qui animait les leaders syndicaux de l’après-guerre – qu’André Pochon a bien connus, de Michel Debatisse à Bernard Lambert ou Bernard Thareau – quand ils dessinaient l’avenir de la paysannerie française. Un projet toujours d’actualité : comme dans les années soixante, un nouveau défi est lancé à l’agriculture, celui de la qualité. Avec beaucoup de lucidité et d’enthousiasme, André Pochon nous invite à le relever.

André Pochon est né en Bretagne en 1931. Agriculteur retraité, secrétaire de l’association Paysan et citoyen, il a fondé le Réseau Agriculture Durable. Pionnier d’une agriculture écologique, il a été promu chevalier de la Légion d’honneur, en 2001. Il est également l’auteur d’un autre livre à succès : Les Sillons de la colère (La Découverte, 2001).

Acheter “Les champs du possible” en ligne >>