POLLINIS vous souhaite ses meilleurs voeux et vous présente son bilan 2016 et ses projets pour 2017

 

 

En 2016 nous avons :

  • Mené des campagnes de contre-lobbying citoyen auprès des représentants du gouvernement français et de l’Union européenne pour exiger l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, alerter sur l’autorisation par Bruxelles de nouveaux tueurs d’abeilles et contrer la directive Secret d’affaires.
  • Présenté aux membres du Parlement européen notre pétition #StopNeonics avec plus d’1 million de signatures. Lors de cet événement, sous l’égide de l’eurodéputée Jytte Guteland (S&D), une trentaine d’eurodéputés se sont engagés publiquement pour une interdiction totale des néonicotinoïdes en Europe.
  • Demandé au gouvernement français une protection juridique pour les Conservatoires de l’abeille locale.
  • Soutenu la création de la la Fédération européenne des Conservatoires de l’abeille noire (FEdCAN) pour promouvoir et préserver l’abeille noire endémique de l’Europe de l’ouest, en voie de disparition.
  • Organisé la Fête de l’abeille noire 2016 à Bullion (78) avec le Conservatoire de l’abeille noire d’Île-de-France (CANIF) et la FEdCAN : un succès populaire avec plus d’1 millier de participants et 8 conférences vidéos.
  • Commandité des études qui révèlent l’inefficacité des politiques publiques sur la réduction de l’utilisation de pesticides ou qui dégagent des pistes juridiques pour la préservation de l’abeille noire.
  • Publié des fiches thématiques pour informer le public sur les enjeux liés au frelon asiatique, à l’abeille noire, ou au choix du miel…
  • Conçu une exposition mise à disposition gratuitement des associations, des enseignants, des citoyens désireux d’informer sur l’abeille et les enjeux autour de la pollinisation et de l’agriculture.
  • Contribué à la saisine de l’ANSES, l’Agence sanitaire française, sur l’« Évaluation des intérêts agronomiques et risques des néonicotinoïdes » avec une synthèse de l’ensemble des études scientifiques sur les impacts de ces insecticides sur l’environnement, et notamment sur les pollinisateurs, ainsi qu’un rapport sur les coûts sous-estimés de leur utilisation liés à la multiplication des phénomènes de résistances chez les ravageurs.
  • Réalisé et testé un prototype pour la destruction des nids de frelons asiatiques : une méthode ciblée, efficace et écologique.

En 2017, voici ce que nous allons faire

Poursuivre notre lutte pour sauver l’abeille noire et les races d’abeilles locales dans l’Union européenne, lancer une grande campagne en faveur des pollinisateurs sauvages, lutter avec acharnement contre les nouveaux tueurs d’abeilles (sulfoxaflor, flupyradifurone…) autorisés par Bruxelles, traquer la suite du moratoire partiel européen sur les néonicotinoïdes et assurer le suivi citoyen de la bonne mise en œuvre de leur interdiction en France, assurer la promotion des alternatives agricoles, empêcher la transposition dans notre droit national de la directive européenne Secret d’Affaires, publier une étude complète sur les défaillances du processus d’autorisation de mise sur le marché des pesticides qui avantagent quasi-systématiquement les intérêts de l’agrochimie…

Avec votre aide, nous ferons encore plus et mieux en 2017 

 

  Suivez nous sur nos réseaux sociaux