Abeilles

Projet anti-frelon asiatique : des tests grandeur nature sont en cours

Grâce à notre appel aux dons cet été, la phase 2 de notre projet anti-frelon asiatique a pu être enclenchée : des tests du prototype sur de vrais nids. Face à ce fléau, la solution portée par POLLINIS est propre, efficace, et peu coûteuse. Elle consiste en un dispositif thermique qui détruit rapidement les habitants des nids.

CATÉGORIES :
Date : 1 octobre 2016
projet-anti-frelon-asiatique-phase-2

Grâce aux dons de nos sympathisants et à l’engagement de nombreux acteurs, le projet de lutte anti-frelon asiatique suit son cours comme prévu. Une première levée de fonds avait permis la mise au point par deux ingénieurs polytechniciens d’un prototype opérationnel. La deuxième levée de fond, cet été, a déjà permis de tester ce prototype sur le terrain. Une fois le prototype amélioré, il servira de modèle à la réalisation de six autres dispositifs qui seront testés grandeur nature par des professionnels (pompiers ou désinsectiseurs) durant deux mois.

Une dimension sociale et scientifique

Ces six perches thermiques seront fabriquées par une entreprise de l’économie sociale et solidaire « EBS Espérance ». Les techniciens de cette coopérative bénéficieront ainsi d’une formation assurée par les ingénieurs du projet.

Le dernier objectif du projet est de concevoir une application mobile qui collectera des informations sur le nid et les mettra gracieusement à la disposition de la base de données du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).

Initié en 2013, le projet anti-frelon asiatique vise à réduire la pression que le frelon asiatique fait peser sur les abeilles dont il se nourrit. Espèce invasive, il est arrivé accidentellement en France en 2004 et est désormais présent sur les deux tiers du territoire.

Inventer un outil écologique et peu coûteux

Il continue sa progression à tel point qu’un premier nid a récemment été découvert dans le parc du Museum national d’Histoire naturelle de Paris. L »Union européenne l’a classé parmi les espèces « nuisibles » en juin 2016.

Face à ce fléau, les apiculteurs sont démunis : pour détruire les nids de frelons, ils n’ont à leur disposition que des pièges artisanaux inefficaces et des procédés chimiques dangereux et polluants.

La solution portée par POLLINIS est propre, efficace, et peu coûteuse. Elle consiste en un dispositif thermique qui, lorsqu’on l’introduit à l’intérieur d’un nid, détruit rapidement ses habitants. Le dispositif est complété par une perche afin d’atteindre les nids situés jusqu’à vingt-mètres de hauteur.