Les scientifiques condamnent les pesticides tueurs d’abeilles

Menée par un groupe de 53 scientifiques venus du monde entier, la Taskforce sur les pesticides systémiques  a réalisé dans le plus grand secret une étude sur les pesticides néonicotinoïdes, suspectés de décimer les abeilles.

Capture d’écran 2014-08-21 à 15.48.45

 

 

Non seulement ces pesticides sont très nocifs pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs, mais ils nuisent aux oiseaux, à la faune aquatique, aux mammifères et peut-être même à l’Homme. Utilisés à grande échelle dans le monde entier, ils contaminent l’environnement et mettent en péril l’agriculture de demain.

L’association POLLINIS relaye la vidéo des scientifiques en anglais. Elle salue en outre le travail courageux de ces 53 scientifiques. Leur étude est une arme de plus dans le combat contre les firmes agrochimiques qui sont prêtes à tout pour sécuriser leurs milliards de profits. Elle contribuera certainement à convaincre les responsables européens d’interdire, pour de bon, les pesticides néonicotinoïdes nocifs pour les pollinisateurs, l’environnement et l’alimentation des générations futures.

Pour accéder au site internet de la Taskforce, c’est ici : http://www.tfsp.info/