Abeilles / Agriculture et Pesticides

PLUS D’1,5 MILLION DE CITOYENS EUROPÉENS INFORMÉS DU MASSACRE DES ABEILLES

Dès sa première action d’ampleur, lancée deux mois après la création de l’association, POLLINIS a frappé fort, avec une vidéo d’information vue par plus d’1,5 million de personnes, et plus de 640 000 signatures pour sa pétition demandant l’interdiction de la vente des néonicotinoïdes. Un message fort contre le lobbying des industries agro-chimiques.

CATÉGORIES :
Date : 16 novembre 2012
abeilles-le-massacre-autorise

A peine deux mois après sa création en mai 2012, POLLINIS a prouvé une première fois sa capacité à mobiliser à grande échelle. Avec la vidéo “Abeilles, le massacre autorisé”, qui démontre de manière implacable la responsabilité des pesticides néonicotinoïdes dans le déclin des populations d’insectes pollinisateurs et l’urgence d’en interdire la vente, largement diffusée sur Internet et reprise par de nombreux sites et blogs, l’association a informé plus d’un million et demi de personnes de la dangerosité des néonicotinoïdes.

640 000 SIGNATURES À LA PÉTITION « ABEILLES, LE MASSACRE AUTORISÉ »

Parallèlement, la pétition de l’association au ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, lui demandant l’interdiction immédiate de l’utilisation de tous les pesticides néonicotinoïdes dans l’agriculture, ainsi que la révision des procédures d’évaluation de la dangerosité des produits chimiques sur les cultures, a été signée par plus de 480 000 personnes en France. Une mobilisation de grande ampleur, à un moment particulièrement opportun : Stéphane Le Foll vient alors de faire retirer du marché un pesticide nocif pour les abeilles, le Cruiser OSR, et a engagé une procédure  auprès de l’Union Européenne pour faire interdire la commercialisation des semis de colza traités par enrobage au thiametoxam.

Vidéotexte réalisé par Pollinis : “Abeilles, le massacre autorisé”

En novembre 2012, la pétition a dépassé les frontières de l’Hexagone : traduite en anglais et en espagnol, elle a fédéré 160 000 signataires supplémentaires à travers l’Europe entière, pour convaincre les élus européens et les membres de la Commission de l’urgence absolue d’interdire les insecticides néonicotinoïdes au niveau européen. Cette première action a permis d’initier, dès la création de POLLINIS, un large rassemblement de citoyens européens mobilisés contre le lobbying des industries agro-chimiques, qui sacrifient notre avenir et celui de nos enfants au profit d’intérêts mercantiles. Face à ces puissantes organisations, l’association dispose ainsi d’un puissant soutien : celui de centaines de milliers de citoyens européens, engagés aux côtés de POLLINIS.