Abeilles / Agriculture et Pesticides

#STOPNEONICS! : POLLINIS REMET SA PÉTITION AU PARLEMENT EUROPÉEN

POLLINIS, présente à Strasbourg du 7 au 10 mars 2016, remettra officiellement aux eurodéputés sa pétition historique #StopNeonics! pour une interdiction totale et définitive des néonicotinoïdes. Un million de citoyens à travers l’Europe réclament cette mesure, pour la protection des pollinisateurs et de l’environnement.

CATÉGORIES :
Date: 15 mars 2016
14-02-04-Parlement-européen-Strasbourg-RalfR-043

Lancée en mai 2012, la campagne #StopNeonics! a rassemblé par vagues successives en 4 langues et dans plus de 15 pays à travers l’Europe 1 042 972 signataires uniques. Ces signatures ont été consignées dans des volumes numérotés de I à IX et comprenant chacun 100 000 noms (142 972 pour le volume X).

Convaincue que les questions liées à l’agriculture concernent en premier lieu les citoyens qui se nourrissent de ses produits et financent les aides dont elle bénéficie, POLLINIS s’emploie à remettre la société civile au centre de ce débat vital.

Depuis trois ans, l’association se fait l’écho du large consensus qui se dégage parmi les scientifiques indépendants sur la dangerosité avérée des néonicotinoïdes. Ces molécules particulièrement toxiques pour la santé humaine sont utilisées sur plus de 85% des grandes cultures en Europe et menacent tout l’écosystème : les abeilles bien sûr, mais aussi les autres pollinisateurs, les cours d’eau et les organismes non-ciblés comme les oiseaux, les papillons, les mouches, les lombrics…

Vendus généralement sous forme de semences enrobées, ces pesticides sont forcément utilisés de façon systématique. Ils sont de ce fait un barrage à toutes les solutions agricoles écologiques pourtant promues par l’Union européenne et la France.

Pire, en entretenant la spirale inéluctable de résistance des bioagresseurs aux pesticides, les néonics mènent l’agriculture dans une impasse : des cultures toujours plus homogènes et fragiles, un parapluie chimique illusoire et ruineux, des bioagresseurs toujours plus forts… A terme, les néonics mettent ainsi en péril la sécurité alimentaire.

14-02-04-Parlement-européen-Strasbourg-RalfR-043

Le Parlement européen à Strasbourg.

Conscients de ces dangers, plus d’un million de citoyens ont signé les pétitions de POLLINIS pour une interdiction totale et définitive des pesticides néonicotinoïdes, pour la protection des pollinisateurs et l’avenir des cultures.

Alors que la Commission européenne peut déclarer un moratoire total et définitif sur ces pesticides, POLLINIS adresse l’ensemble de ces 1 042 972 signatures uniques aux dirigeants européens.

VOIR NOTRE CAMPAGNE