Abeilles / Pollinisateurs Sauvages

POLLINIS signe un appel inédit pour la protection des abeilles mellifères sauvages

Lors du festival scientifique « Apis Silvatica » qui s'est déroulé du 16 au 20 mai 2022 sur l’île italienne de Pantelleria, POLLINIS a signé aux côtés de chercheurs, de représentants institutionnels et d’acteurs engagés pour la conservation de la biodiversité une déclaration inédite pour la protection de abeilles mellifères vivant à l'état sauvage dans les aires protégées.

CATÉGORIES : /
Date : 7 juin 2022

La sauvegarde des abeilles mellifères vivant à l’état sauvage a été au cœur de la conférence scientifique internationale« Apis Silvatica » – en latin « abeilles sauvages », qui a réuni des chercheurs et des apiculteurs venus de trois continents sur l’île de Pantelleria, réputée pour ses nombreuses populations d’abeilles mellifères.

Du 16 au 20 mai 2022, POLLINIS aux côtés de participants venus de 15 pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark,  Etats Unis, France, Grèce, Hollande, Italie, Irlande, Nigéria, Pologne, Royaume-Uni, Serbie, Suisse) ont mis à l’honneur les abeilles mellifères sauvages, et planché sur des solutions communes en vue de leur protection.

Trop souvent oubliées par les études scientifiques au profit des abeilles domestiques vivant dans des ruches, les abeilles mellifères sauvages ont pourtant une importance vitale tant pour l’environnement que pour les apiculteurs. Le brassage génétique entre les colonies domestiques et sauvages est notamment favorable à la santé des abeilles domestiques, et facilite leur adaptation aux conditions locales.

Protéger les colonies sauvages

Coordonnée par un comité scientifique composé d’institutions, d’organisations et d’universités, parmi lequel le Parc national de l’île de Pantelleria, le Conseil pour la recherche et l’économie agricole (CREA), l’Institut pour la protection durable des plantes, Conseil national de la recherche, (l’IPSP-CNR) de l’Université de Pise ainsi que l’association Bees for Development, cette conférence internationale scientifique a permis l’adoption du premier appel international en faveur de la « Protection de toutes les colonies d’Apis mellifera vivant à l’état sauvage et leur ré-ensauvagement ».

Cet appel inédit, signé le 20 mai à l’occasion de la journée mondiale des abeilles, établit dix mesures cruciales pour favoriser la sauvegarde des colonies sauvages dans les aires protégées. Dans le texte adopté en anglais, les abeilles mellifères sauvages sont définies comme « un maillon essentiel de la biodiversité [qui] ont une valeur inestimable pour les apiculteurs et les futures générations. Elles doivent être protégées et conserver leur liberté d’évoluer, si possible dans les conditions d’un environnement naturel ».

Afin d’assurer cette protection, la déclaration cible certaines pratiques dommageables pour la conservation des colonies sauvages, telles que l’élimination et le déplacement des colonies, ou encore la mise en place de pièges à essaims dans les zones protégées. L’appel recommande aussi le recours à des pratiques apicoles respectueuses de ces colonies, prévoyant notamment de ne pas retirer des nid sauvages le miel, le couvain, les reines, les cellules royales, sauf dans le cadre de recherches gérées par des organismes reconnus au niveau national.

« Apis Silvatica a réuni des institutions et des organisations aux intérêts différents pour qu’elles s’unissent afin d’atteindre un objectif commun : élaborer une déclaration pour protéger les colonies libres dans les zones protégées en Italie. Nous considérons ce processus comme une source d’inspiration pour d’autres pays qui souhaitent faire de même », s’est félicitée  Joann Sy, chargée de projet scientifique à POLLINIS et membre du comité scientifique du festival.

Adopté par des représentants institutionnels du territoire, des Parcs nationaux, d’associations et d’instituts de recherche, l’appel a également été soutenu par d’éminents scientifiques dont Tom Seeley, professeur au Département de neurobiologie et de comportement de l’Université Cornell aux États-Unis, spécialiste mondialement connu de la biologie de l’abeille, Jeff Pettis, président d’APIMONDIA, Fani Hatjina, de l’Institut des sciences animales (Grèce) ou encore Cecilia Costa et Marino Quaranta, du Conseil pour la recherche et l’économie agricoles (Italie).

Du 7 au 9 juillet 2022, en écho à la conférence scientifique de Pantelleria, un festival scientifique consacré à l’abeille locale et aux pollinisateurs sauvages se tiendra sur l’île bretonne de Groix, en France. Organisé par POLLINIS en partenariat avec l’Association de sauvegarde de l’abeille noire de Groix (ASAN GX), la Fédération internationale des associations d’apiculteurs (Apimondia), la Municipalité de Groix, ainsi que la Réserve naturelle François Le Bail, il réunira une partie des scientifiques internationaux (Europe, Royaume Uni, Amérique du Nord et du Sud) présents à Pantelleria ainsi que d’autres chercheurs français, pour poursuivre le travail d’exploration scientifique et faire avancer leur indispensable protection.

Pour aider POLLINIS à poursuivre son combat pour la protection des abeilles mellifères, vous pouvez :

faire un don

SUIVRE NOS ACTIONS