Abeilles / Agriculture et Pesticides / Pollinisateurs Sauvages

POLLINIS s’attaque à la directive européenne sur le « secret des affaires »

Campagne #NoToxicBizSecrets – POLLINIS lance une campagne d'information sans précédent et en urgence contre la directive européenne sur la protection du secret des affaires qui doit être votée par le Parlement européen à Strasbourg ce jeudi 14 avril 2016 et demande aux parlementaires européens de rejeter cette directive.

Date : 13 avril 2016

Sous prétexte de protéger le secret des affaires, ce texte verrouillera totalement l’information sur les pratiques et les produits commercialisés par les entreprises. Ainsi, dans le cadre des autorisations de mise sur le marché des pesticides, dont les procédures sont déjà incroyablement opaques, il ne sera désormais plus possible d’accéder ni aux données sur ces produits – leurs molécules actives et leurs compositions – ni aux études et aux essais scientifiques sur leur supposée innocuité…

Comment est-ce possible ? Cette directive a été élaborée au cours de plusieurs années d’un lobbying intense des firmes de tous les secteurs, et notamment de l’agrochimie et de l’industrie pharmaceutique. « La définition du « secret des affaires » est si large que n’importe quelle information interne à une entreprise pourra être classée dans cette catégorie, analyse Nicolas Laarman, le délégué général de POLLINIS. Avec cette directive, les profits des firmes passent clairement avant le droit des citoyens à l’information sur leur santé et l’environnement. »

Les journalistes, les lanceurs d’alerte ou les scientifiques qui s’aventureraient à rendre publics ces éléments confidentiels pourraient être poursuivis et se voir infliger amende et peine de prison !

La pétition de POLLINIS demande donc aux parlementaires européens de rejeter cette directive et toute nouvelle version qui ne défendrait pas le droit des citoyens à l’information sur leur santé et l’environnement.

Jusqu’au vote, ce jeudi 14 avril, l’association enverra régulièrement à TOUS LES EURODÉPUTÉS un mail récapitulatif du nombre de signataires de la pétition pour leur rappeler leur responsabilité devant la volonté des citoyens. POLLINIS leur enverra également un argumentaire détaillé (en PJ) justifiant un rejet de la directive lors du vote de jeudi. L’association a commencé en parallèle une campagne de pression sur les eurodéputés via les réseaux sociaux.

LIEN VERS LA PÉTITION EN FRANÇAIS

LIEN VERS LA PÉTITION EN ANGLAIS