Agriculture et Pesticides

Appel aux parlementaires de 31 organisations pour rejeter les dérogations sur les néonics

CATÉGORIES :
Date : 9 septembre 2020

Objet : 10 raisons de ne pas accorder de dérogation à l’interdiction des néonicotinoïdes !

Mesdames, Messieurs les parlementaires,

Comme vous le savez, le mercredi 5 août 2020, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a déclaré dans un communiqué vouloir accorder des dérogations permettant d’utiliser des insecticides néonicotinoïdes en enrobage de semences sur la culture de la betterave. Ce 3 septembre, il a présenté un projet de loi en conseil des ministres visant à autoriser – dès la campagne 2021 et le cas échéant les deux campagnes suivantes – le recours à l’article 53 du règlement européen n°1107/2009 octroyant au moment des semis une dérogation de 120 jours pour les semences enrobées par des néonicotinoïdes. Par ailleurs, ce projet de loi ne circonscrit pas cette dérogation à la culture de la betterave et laisse la possibilité d’accorder d’autres dérogations, en supprimant de surcroît l’obligation de bilan sanitaire et environnemental qui était prévue avant tout octroi de dérogation.
Dans un courrier adressé au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et transmis en copie à la ministre de la Transition écologique, 18 organisations se sont dites fermement opposées à cette décision ministérielle qui constitue un recul inadmissible du gouvernement sur les questions agricoles, environnementales, sociales et sanitaires (…).