Agriculture et Pesticides

POLLINIS lance une campagne de mobilisation contre les nouveaux OGM

Alors que la Commission européenne s’apprête à faciliter la mise sur le marché de nouveaux OGM, POLLINIS a lancé une campagne de mobilisation aux côtés de 26 organisations partenaires pour empêcher l'utilisation dans les champs de ces plantes insecticides génétiquement modifiées, dont les effets sur les abeilles et la biodiversité pourraient être dévastateurs. Plus de 79 000 citoyens ont déjà rejoint la mobilisation.

CATÉGORIES : /
Date : 18 mai 2022

Depuis plusieurs mois, l’Union européenne débat en toute discrétion d’une question cruciale pour la biodiversité et le futur de l’agriculture : autoriser, ou non, la mise en culture de plantes insecticides dernière génération, génétiquement modifiées grâce aux nouvelles techniques d’édition du génome, sans les soumettre à la stricte procédure d’évaluation européenne en matière d’OGMLa directive 2001/18 soumet tout organisme génétiquement modifié (OGM) à une procédure d’autorisation spécifique au niveau européen. Depuis l’adoption de cette loi, la culture d’un seul OGM a été approuvée : le maïs MON810.

Ces nouvelles plantes OGM ont été développées par l’industrie agrochimique pour provoquer la mort d’insectes ravageurs des cultures en interférant avec l’expression de certains de leurs gènes. Mais elles peuvent aussi potentiellement atteindre les insectes sauvages non-ciblés. Selon des études récentes, il y aurait plus de 80% de probabilité qu’une plante génétiquement modifiée pour interférer avec l’ARN des ravageurs affecte également le génome d’espèces telles que les abeilles à miel, les coccinelles, les papillons de jour et de nuit, et de très nombreux insectes auxiliaires indispensables de nos culturesShibin Qiu, Coen M. Adema, Terran LaneA computational study of off-target effects of RNA interference, Nucleic Acids Research.

L’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas aux laboratoires de contrôler le comportement et les conséquences de ces technologies qu’ils espèrent pouvoir tester directement dans la nature.

C’est pourquoi POLLINIS a lancé une vaste campagne de mobilisation pour faire reculer la Commission européenne, aux côtés de 26 organisations partenaires. Cette pétition, déjà soutenue par plus de 79 000 citoyennes et citoyens, s’oppose fermement à la dérégulation en cours de ces technologies nouvelles et mal maîtrisées au niveau européen. 

Les 26 organisations partenaires

Friends of the Earth, Nature & Progrès Belgique, Biodynamic Federation Demeter International, OGM dangers, Slow Food, Global2000, Zelena akcija, Plataforma Transgenicos Fora, Objectif Zéro OGM, Za Zemiata, Civil Affairs Institute, SITO seeds, Corporate Europe Observatory, Confédération paysanne, Inter-Environnement Wallonie, Arbeitsgemeinschaft bäuerliche Landwirtschaft (AbL), Magház Association, Sciences Citoyennes, Bio Lutzeburg, Občianska iniciatíva Slovensko bez GMO, Ecotrend Slovakia, Druživa, Association GMO-free Poland, Velt, AEGILOPS, DEAFAL.


Cet article vous a intéressé ? Pour aider POLLINIS dans son combat contre les nouveaux OGM, vous pouvez :

SIGNER LA PÉTITION

FAIRE UN DON

 

JE SIGNE LA PÉTITION