Agriculture et Pesticides

RÉ-AUTORISATION DES NÉONICOTINOÏDES : LA SOCIÉTÉ CIVILE INTERPELLE LES DÉPUTÉ.ES

Alors que les députés vont débattre ce jour et doivent se prononcer mardi sur le projet de loi du gouvernement remettant en cause l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, 30 organisations interpellent les élu.es sur le choix qui sera le leur: assumer un grave recul environnemental mettant en péril la santé publique et nos écosystèmes, ou maintenir la France au premier plan de la transition agroécologique.

Date : 5 octobre 2020

« Vos votes vous engageront auprès des générations futures ! »

Dans une lettre ouverte, adressée par voie de presse et envoyée aux député.es, les organisations – associations environnementales, syndicats agricoles et apicoles – rappellent que les agriculteurs de la filière betteravière souffrent de difficultés économiques structurelles liées à la dérégulation du marché et que les solutions possibles pour préserver les emplois et rendre cette filière plus résiliente ne passent en aucun cas par la ré-autorisation de substances dramatiquement dangereuses pour la biodiversité et la santé.

Les signataires prônent la mise en oeuvre d’une véritable transition agroécologique et fondent leurs arguments sur plus d’un millier d’études scientifiques attestant de la contamination et de la persistance des néonicotinoïdes dans les cours d’eau et les sols, bien au-delà des parcelles traitées, et de leurs effets létaux sur les abeilles et une multitude d’autres espèces : pollinisateurs sauvages, vers de terre, crustacés… et par ricochet sur les chaînes alimentaires, poissons, oiseaux…

« Votre vote vous engagera, au présent et vis-à-vis des générations futures. En pleine urgence sanitaire et écologique, les Français.e.s, leurs enfants et petits-enfants jugeront de votre volonté de privilégier – ou non – leur santé et l’environnement, préviennent les organisations signataires. Assumerez-vous la responsabilité d’un recul sans précédent alors que la France peut se positionner comme un exemple à suivre dans l’Union européenne et au-delà ? »

Lire la tribune

ORGANISATIONS SIGNATAIRES :

Agir pour l’Environnement, Alerte Médecins Pesticides, Attac France, Bio consom’acteurs, Combat Monsanto, Confédération Paysanne, Eau et rivières de Bretagne, Fédération Nature & Progrès, Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Foodwatch France, France Nature Environnement, Générations Futures, Greenpeace France, Ingénieurs sans frontières, Justice Pesticides, Les Amis de la Terre, Ligue de Protection des Oiseaux, Miramap, Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique, Nous voulons des coquelicots, POLLINIS, Réseau Environnement Santé, Société Nationale de Protection de la Nature, Syndicat National d’Apiculture, Terre d’Abeilles, Union nationale des apiculteurs français, WECF France, WWF France.