Agriculture et Pesticides

Dérogation pour les néonicotinoïdes : les contrevérités du gouvernement

CATÉGORIES :
Date : 22 septembre 2020

Le 22 septembre, 20 organisations dont POLLINIS ont envoyé un argumentaire adressé aux députés qui vont examiner le 5 octobre prochain le projet de loi visant à réintroduire les néonicotinoïdes en France via des dérogations pour répondre à la communication gouvernementale.

Cet argumentaire entreprend de déconstruire quelques-unes des contrevérités assénées par les défenseurs de la dérogation dans un document qui a circulé parmi les parlementaires : mensonges sur l’innocuité du traitement s’il n’est pas pulvérisé, sur les pertes réelles des betteraviers ou sur le nombre d’emploi menacés par la jaunisse…

Cette offensive du gouvernement fait suite à l’Appel aux parlementaires envoyé début septembre aux députés par les associations environnementales et des syndicats, avec un argumentaire étayé en 10 points pour le maintien de l’interdiction des néonicotinoïdes.

Le gouvernement n’a reculé devant aucune manipulation, tant sur le plan de la réalité du risque pour les pollinisateurs que sur celui de l’origine réelle des difficultés du secteur de la betterave… Il était important d’y répondre point par point.