Les effectifs de butineurs sont en chute libre. Selon une étude de l’IPBES, 40 % des espèces de pollinisateurs sauvages sont actuellement en danger. Certains ont disparu à tout jamais, en silence, d’autres sont menacés d’extinction imminente. Ces insectes peu étudiés par la recherche scientifique remplissent pourtant une mission indispensable dans la nature : ils participent à la fécondation de 90 % des plantes à fleurs sauvages de la planète, et permettent la culture de 75 % des espèces végétales vivrières (fruits, légumes, graines…).

Pourtant leur déclin n’est pas une fatalité, il est possible d’agir pour recréer des conditions propices à leur survie. Les pollinisateurs ont besoin d’un espace de vie sain, d’un habitat, de nourriture et d’eau. L’urgence est d’assainir l’environnement en bannissant les pesticides de synthèse. Ces molécules persistantes se répandent dans les terres, les eaux et l’air. Épandues sur les cultures, elles transforment les fleurs en mets toxiques, empoisonnant les petits butineurs qui se posent sur les corolles à la recherche de nectar et de pollen.

La transition vers l’agriculture biologique et diversifiée permettrait de sortir de l’impasse du modèle actuel et de ses dégâts massifs sur la biodiversité. Restaurer les haies permet d’offrir gîte et nourriture aux pollinisateurs. En ville, la nature peut retrouver une place, avec des réseaux d’étapes végétales. Planter des fleurs locales mellifères, protéger les vieux arbres, informer, éduquer, chacun peut participer à la préservation des pollinisateurs sauvages.

DE QUOI LES POLLINISATEURS ONT-ILS BESOIN ?

QUE FAIRE À SON ÉCHELLE ?

AGRICULTEURS ET POLLINISATEURS : LE PACTE

Projets

plantation-aspect-ratio-340x200

Haies pour pollinisateurs

Recréer l'habitat des insectes butineurs : premiers coups de pioches pour POLLINIS !

Campagnes

lemassacreautorisecampagnerouge-aspect-ratio-340x200

Toxicité des pesticides

La France doit adopter de toute urgence les #TestsAbeilles pour sauver les pollinisateurs.

Contre-lobbying

capture-decran-2019-02-11-a-14.17.11-aspect-ratio-340x200

Pesticides sur le marché

POLLINIS publie un rapport qui dénonce des processus d'homologation obsolètes et des conflits d'intérêts.