Pollinisateurs sauvages

Enrayer l'extinction des pollinisateurs
en restaurant leurs milieux et leurs habitats

Affairés dans une corolle, voltigeant entre les fleurs, nichés dans une tige, de minuscules insectes œuvrent discrètement dans la nature. Moins connus que les abeilles domestiques, des dizaines de milliers d'espèces assurent le service vital de la pollinisation sur Terre. Transportant les gamètes, elles participent à une étape cruciale dans le cycle des plantes à fleurs : la fécondation. Pour attirer les butineurs, les fleurs ont évolué en se parant de couleurs, de parfum et de pièges, dans une diversité végétale spectaculaire. Les destins des plantes à fleurs et des pollinisateurs sont ainsi liés depuis des millions d'années, des relations subtiles se sont établies, parfois même une dépendance totale au sein d'un couple plante-insecte. Maillons clé des écosystèmes, les butineurs sauvages sont aussi de précieux auxiliaires agricoles. Sans eux, la biodiversité s'effondrerait. Sans eux, la culture de 75 % des principaux végétaux destinés à l'alimentation humaine serait impossible. Et pourtant l'extinction des pollinisateurs est en cours. De nombreuses espèces disparaissent en silence, d'autres sont menacées de disparition imminente. Peu étudiés, car ils n'ont pas d'intérêt économique direct, ces animaux sont en danger. L’agriculture industrielle laisse dans son sillon les cadavres des insectes, empoisonnés par les pesticides, privés de fleurs sauvages pour se nourrir, et de sols ou d'arbres morts pour nidifier... Des mesures doivent être prises en urgence pour les préserver et sauvegarder la biodiversité.

DES INSECTES INDISPENSABLES

illustration2-1-aspect-ratio-340x200

La grande diversité des pollinisateurs sauvages, aux formes et aux gabarits variés, permet la fécondation de 80 % des plantes à fleurs de la planète, dont de nombreuses cultures vivrières. Peu étudiés par la recherche, contrairement aux abeilles domestiques, ces butineurs sont pourtant des maillons clé de la biodiversité, et des auxiliaires indispensables à l'agriculture.

UN DéCLIN DRAMATIQUE

focale-apiformes-rond-jaune-aspect-ratio-340x200

Plus de 40 % des espèces de pollinisateurs invertébrés sont en danger, et nombre d'entre elles sont actuellement en voie d'extinction imminente. Cet effondrement des populations d'insectes est provoqué en grande partie par les pratiques de l'agriculture intensive, notamment l'usage massif de pesticides, par l'artificialisation des terres et le changement climatique.

ENRAYER L'EXTINCTION

gonepteryx-rhamni-pixabay-analogicus-aspect-ratio-340x200

Pour enrayer le déclin des pollinisateurs, des mesures de sauvegarde sont indispensables. A chaque niveau, citoyens, collectivités, agriculteurs, il est possible d'agir. Bannir l'usage des pesticides de synthèse, rétablir un paysage agricole favorable au pollinisateurs, planter des essences et des fleurs locales... De nombreuses actions indispensables doivent être menées pour sauver les butineurs.